Le Destin d’un parfumeur : discussion avec Sophie Labbé

Connu par ses pairs comme la dentellière des fleurs, Sophie Labbé est le parfumeur primé derrière My Destiny. Une positivité rayonnante, Sophie nous donne un aperçu de la façon dont elle a conçu le parfum, et nous explique pourquoi être un parfumeur a toujours était son destin.

Vous ne venez pas d'une famille de parfumeurs, comment vous vous êtes trouvé travaillant dans le monde des parfums ?
Je me suis toujours intéressée à l'odeur, mais je ne savais pas que cela pourrait être une carrière !

L’idée m’était venue lorsque j’étudiais la chimie à l'université, après avoir lu un article sur l'école des parfums ISIPCA, et j’ai su que c’est là où je voulais être. Mais avant de déposer ma candidature je devais rencontrer un parfumeur - Je voulais comprendre ce que cela signifiait de créer le parfum pour une vie, et j’ai fait la rencontre du maître parfumeur Jean Kerlo. Par coïncidence, il était le président du comité d'admission à l’ISPICA qui m'a reconnu quand j’ai postulé pour rentrer à l'école; De plusieurs façons, ce fut mon destin pour ce travail !

Donc, vous pensez que la parfumerie était votre destin ?
Oui! Je ne le savais pas à cette époque, mais les étoiles alignées pour moi et maintenant je crois vraiment que c’était mon destin; Je pense que nous avons tous un chemin unique dans la vie et un objectif que nous devons atteindre.


Comme quelqu'un qui a étudié d'abord la chimie, considérez-vous la conception des parfums comme une science, ou êtes-vous plus romantique que ça?
Certainement je suis pour les deux. Vous voyez, un parfumeur doit être extrêmement curieux et doit vivre de nouvelles expériences, parce que cela nourrit l'innovation et l'imagination. Mais en plus d’un esprit sensible, vous devez aussi avoir la rationalité d'un scientifique - vous devez avoir les deux côtés.

Est-ce que vous pensez que vous sentez le monde différemment de la plupart des gens?
Je ne pense pas que je sens le monde différemment, parce que chacun de nous sent à sa propre façon; nos perceptions sont renforcées par des émotions et des expériences. Mais je perçois probablement plus de parfums – c’est un peu comme un jeu: je passe à côté de quelqu'un dans la rue et j’essaie de deviner son parfum - comme une enquête. Ou, quand je voyage, je trouve cela super intéressante d’arriver à un aéroport et de me dire, "Comment pourrais-je définir mon premier contact avec ce pays."

Qu'est-ce qui vous donnent la confiance et l'énergie positive ?
Amour ! Cela me donne de la force et me rend capable de déplacer des montagnes. Je suis en mesure de dépasser mes propres limites quand je me sens aimé. Et la passion. Je dois aussi être passionnée par ce que je fais, parce que cela me rend heureuse, forte et déterminée.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les autres notes trouvées dans My Destiny? Comment et pourquoi vous les avez choisies ?
Nous voulions créer le parfum qui résonne une énergie positive, de sorte que le parfum commence avec des étincelles de Pamplemousse et de Bleuets. Au cœur, la pivoine est un ajout important, car elle ajoute de l'élégance. Puis la fleur d'oranger donne du pouvoir au parfum. Et enfin le patchouli.


Pour moi, le patchouli a beaucoup de profondeur et de mystère, une aura qui est importante pour My Destiny - il y a quelque chose de spécial à ce sujet, il est très addictif.


Qu'avez-vous ressenti pour compléter My Destiny ?
J'étais super fière et heureuse avec My Destiny, d'autant plus que ce fut ma première collaboration avec Oriflame.




Paroles de :